communiqué Association sahara marocain

Publié le par asm

   Le week-end dernier s'est tenue à Casablanca le 2ème congrès du parti politique marocain annahj Addimocrati durant lequel a été lue devant toute l'assistance une lettre qui leur a été envoyé par le chef des séparatistes dudit "Front Polisario".

 

L'Association le Sahara Marocain dénonce avec force cet acte qu'elle qualifie d'insulte au peuple marocain, à ses martyrs qui sont tombés sur le champ d'honneur en défendant l'intégrité territoriale du pays, à de milliers de marocains emprisonnés et torturés dans le sud algérien, à des membres des Forces Armées Royales stationnés au front, à des familles entières qui ont soufferts le décès d'un ou plusieurs des leurs au sahara, …

 

L'ASM accuse les autorités marocaines de laxisme, de manquement à leur devoir et de par leur manque de vision politique flagrant et condamnable concernant la gestion de la société civile marocaine relative à l'affaire du sahara, les séparatistes dudit "Front Polisario" ont réussi d'importantes "percées" au Maroc et une véritable "razia" sur le plan international ce que le Maroc avec ses différents services n'a pu réaliser dans les camps de Tindouf ou en Algérie ou même sur le plan international.

 

L'ASM tient à informer l'opinion publique marocaine que notre société civile défendant la marocanité du sahara sur le plan international, nos lobbys à l'étranger qu'ils soient rémunérés ou bénévoles sont des "minus" par rapport à ceux soutenant la "cause des séparatistes dudit Polisario" à travers le monde et même au Maroc, bien-sur cela a été possible grâce au travail fourni par les services de renseignements et diplomatie algérienne.     

 

NB : Les officiels marocains n'ont nullement le droit d'avancer que cette situation est due "au climat démocratique" qui sévit au pays ou la liberté d'expression … car ce n'est pas la réalité et nous sommes prêts à le prouver.  

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article