Rapport du Conseil de l'Europe très sévère sur les prisons françaises

Publié le par web- libre.org

Dans : Prison, Droits de l'Homme, Droit

 http://www.web- libre.org/ breves/prisons- francaises, 3459.html 
 Le Dimanche 23 Novembre 2008 
 Thomas Hammarberg, commissaire aux Droits de l'homme du Conseil de l'Europe a rendu son rapport sur l'état des prisons françaises après des visites effectuées en mai 2008. 
   
 Des mots très durs ont été employés pour dénoncer la surpopulation carcérale, la promiscuité, les déplorables conditions d'hygiène et la vétusté des installations. Il a qualifié l'état des prisons françaises comme étant « inacceptable ». Selon lui, « le nombre élevé de suicides dans les prisons françaises est un symptôme de ces déficiences ». 
   
 Un précédent rapport, rendu par Alvaro Gil Roblès, était tout aussi sévère. Il avait même déclaré n'avoir jamais vu « pire » que les prisons françaises à part en Moldavie. 
   
 En outre, Thomas Hammarberg s'est alarmé de la surpopulation croissante dans les prisons, consécutive aux différentes lois répressives qui ont été adoptées depuis l'élection de Nicolas Sarkozy. 
 Il a également mis l'accent sur « le traitement des personnes souffrant de troubles mentaux » qui sont de plus en plus nombreuses en prison. En outre, selon lui, la sévérité extrême n'est pas appropriée aux mineurs. 
   
 Mais ce n'est pas tout. Il critique également la loi sur la rétention de sûreté qui autorise l'enfermement des détenus ayant déjà effectué leur peine ainsi que la politique d'immigration française. 
   
 Le sort des enfants d'étrangers en situation irrégulière l'inquiète notamment à Mayotte ou parfois les enfants sont raccompagnés à la frontière sans leurs parents. En métropole, les choses ne sont guère mieux puisque les enfants accompagnant leurs parents dans les centres de rétention sont en augmentation et risquent un « traumatisme irrémédiable ». 
   
 Thomas Hammarberg critique aussi les interpellations des enfants dans les écoles et a signalé que les « quotas de migrants irréguliers à éloigner soulève de sérieuses questions en matière de droits de l'homme ». Autre sujet d'inquiétude, la plus grande précarité chez 
 Les gens du voyage et les Roms qui risquent eux aussi l'expulsion. 
   
 Bref, ce n'est pas la première fois que la France est épinglée sur l'état de ses prisons et sur ses méthodes pour résoudre le problème de l'immigration clandestine… Un comble pour le pays des Droits de l'Homme ! 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article