STOP AU HARCÈLEMENT SEXUEL !

Publié le par Djamal Benmerad

PAS UNE DE PLUS ! 

Deux travailleuses de la Banque d´Algérie ont été humiliées sur leur lieu de travail. Leur dignité a été bafouée : elles sont victimes de harcèlement sexuel et moral ainsi que de sanctions abusives. Persécutées et mises à l'écart, elles souffrent de dépression nerveuse. Ces femmes se sont plaintes en vain à leurs responsables. Elles ont été menacées de licenciement. L´Inspection du travail n´a pas la compétence pour les prendre en charge.

Lorsqu´elles osent briser le silence en s´adressant à la presse pour dénoncer ces atteintes intolérables à leur dignité et faire porter leur voix au Gouverneur de la Banque d´Algérie,  dans l´espoir de recouvrer leur dignité sur leur lieu de travail, ces femmes sont alors, poursuivies pour diffamation et condamnées.

Comment se peut-il que, de victimes, elles deviennent coupables ? Coupables d´avoir osé se plaindre, d´avoir osé dire tout haut ce que tant d´autres subissent en silence. Coupables de demander des sanctions à la mesure de la violence qu´elles ont subie....

Tout en faisant confiance à la justice qui suit son cours, nous demandons aux législateurs de notre pays qui sauront apprécier la gravité des faits, de rendre justice à ces femmes et d´entendre leur demande de protection car leur sort de femmes humiliées et maltraitées nous interpelle toutes et tous.

Afin que plus aucune femme ne soit victime de harcèlement ni condamnée pour l´avoir dénoncé, mobilisons-nous et exprimons notre soutien à ces travailleuses.

La peur des représailles mure les victimes dans le silence, encourageons les victimes à déposer plainte contre leurs agresseurs car seule la justice peut mettre un terme à cette violence perverse.

Protégeons plus et mieux les victimes de harcèlement sexuel par une loi plus claire et plus rigoureuse !  Pour l´enrichissement de l´article 341 bis du Code pénal !

Publié dans Actualité

Commenter cet article