Taux de suicide record

Publié le par Le Monde

Taux de suicide record dans

l'armée américaine en 2008

 

Le taux de suicide dans l'armée de terre américaine a atteint un nouveau record en 2008, vraisemblablement en raison du stress généré par la longueur et l'intensification des conflits en Irak et en Afghanistan, ont indiqué, jeudi 29 janvier, des responsables de l'armée américaine. En 2008, 143 soldats américains ont mis volontairement fin à leurs jours, contre 115 en 2007, selon des chiffres fournis par l'armée.

Le taux de suicide a atteint 20,2 pour 100 000 l'an passé, dépassant le taux national record enregistré aux Etats-Unis, soit 19,5 pour 100 000, en 2005. Le nombre de suicides parmi les soldats en activité a augmenté chaque année depuis quatre ans, parallèlement à l'intensification des efforts militaires en Irak et en Afghanistan. Selon le chef d'état-major adjoint de l'armée de terre, le général Peter Chiarelli, cette hausse est liée à la longueur et au rythme élevé des missions qui compliquent les relations entre les soldats et leurs familles. "Le stress est une explication, cela ne fait aucun doute dans mon esprit", a-t-il déclaré.

Selon les chiffres de l'armée, 30 % des suicides ont été commis par des soldats alors qu'ils étaient déployés. Pour les trois quarts de ces derniers, il s'agissait de leur premier déploiement. Mais plus d'un soldat sur trois (35 %) ont également mis fin à leurs jours après être rentrés de mission, généralement plus d'un an après avoir regagné leur camp de base.

Confrontée à cette augmentation, l'armée a mis en place des programmes de prévention et accentué le repérage des soldats souffrant de problèmes psychologiques, mais des responsables militaires ont indiqué ne pas connaître précisément l'efficacité de ces mesures. Le général Chiarelli a annoncé le lancement dès le 15 février de séances d'entraînement destinées à apprendre aux soldats à gérer un comportement suicidaire, chez eux ou leurs frères d'armes.

Source : Le Monde

 


Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article