L'anémie, Une maladie du sang

Publié le par Radio Rurales Internationales

 

 

Vous êtes vous senti faible ou étourdi récemment ? Est ce que le moindre travail vous épuise et vous essouffle ? Ce ne sont que quelques uns des symptômes d'une maladie appelée anémie. Mais cette sensation de grosse fatigue ne devrait normalement pas faire partie de votre vie. Vous avez de l'anémie surtout parce que vous n'avez pas assez d'un élément nutritif appelé fer dans votre alimentation. Il vous suffira peut être tout simplement d'améliorer vos habitudes alimentaires pour vous sentir de nouveau en forme.

 

L'anémie est un problème mondial de nutrition, surtout chez les femmes. Si notre corps n'a pas le fer dans la nourriture que nous mangeons, notre sang devient faible et ne fait pas son travail qui consiste à transporter l'oxygène vers les différentes parties du corps. Sans approvisionnement régulier en oxygène, nous nous sentons mal assuré, étourdi et vite fatigué.

 

Cherchez d'autres symptômes. Si une partie de votre visage est pâle, surtout le bord de vos paupières, ou vos joues, vous pourriez être anémiée. Les gens à la peau pâle peuvent être plus pâles qu'à l'ordinaire, et vont même apercevoir les veines de leur visage à travers la peau. Regardez bien aussi les paupières, la langue, les gencives si elles sont pâles. Vous avez peut être aussi les mains, le visage ou les pieds gonflés, peut être êtes vous essoufflé et n'avez que peu ou pas d'appétit. Les femmes et les enfants anémiées aiment manger de la terre parce qu'elle contient du fer. Si vous êtes anémiée depuis longtemps et ne le traitez pas, vous pouvez développer des ongles plats ou des ongles qui se creusent des côtés vers l'intérieur comme une petite vallée. Les enfants qui sont anémiés peuvent développer des troubles mentaux.

 

Les gens qui ont le paludisme font parfois de l'anémie parce qu'ils perdent du sang. Quand vous perdez du sang, vous pouvez devenir anémié plus facilement. Les ankylostomes, ulcères ou saignements abondants peuvent tous mener à l'anémie. Les femmes souffrent d'anémie plus que les hommes parce qu'elles perdent du sang chaque mois pendant leurs menstruations. Elles perdent aussi du sang après la grossesse, une fausse couche ou un avortement.

 

Les femmes doivent remplacer le sang qu'elles ont perdu et avoir du fer dans leurs corps.

 

Une saine alimentation aide à prévenir et traiter l'anémie.

 

Pour prévenir et traiter l'anémie, commencez par votre alimentation. Mangez des aliments qui contiennent beaucoup de fer et de protéines, parce que ces deux éléments nutritifs travaillent ensemble pour renforcer votre sang. Les femmes, surtout les femmes enceintes, devraient manger ces aliments autant de fois que possible. Votre corps utilise le fer provenant de substances animales plus facilement que celui qui se trouve dans les plantes. Vous pouvez avoir à la fois le fer et les protéines dans les oeufs, la viande rouge, le foie, le poulet, le poisson et les crustacés. Les légumes à grains sont aussi de bonnes sources de fer.

Si possible, incluez au moins une fois par jour des légumes à grains comme les pois, le riz, les haricots ou les lentilles. Le lait et le fromage, surtout le fromage blanc, contiennent beaucoup de protéines. De nombreuses espèces de noix et de graines contiennent aussi du fer et des protéines : les cacahuètes, les amandes, les graines de cumin, de tournesol ou de citrouilles, ou encore les graines de melon d'eau.

 

Les signes d'anémie sont :

·         une peau pâle et transparente

·         intérieur des paupières pâles

·         gencives pâles

·         ongles blancs

·         faiblesse et fatigue

·         si l'anémie est très grave, le visage et les pieds peuvent enfler, le rythme cardiaque est plus rapide, et personne peut avoir le souffle court.

·         les femmes et les enfants qui aiment manger la poussière sont habituellement anémiés.

 

Les légumes crus contiennent habituellement plus d'éléments nutritifs que les légumes cuits, alors mangez des légumes crus, bien lavés aussi souvent que possible. Pour avoir beaucoup de fer, mangez la peau des carottes crues et des patates cuites.

 

Les légumes aux feuilles vert foncé contiennent beaucoup de fer, est conviennent particulièrement à votre alimentation si vous ne mangez pas beaucoup de viande, de poissons ou des oeufs. Vous pouvez manger les feuilles de nombreuses plantes provenant directement de votre jardin comme les épinards, les houx,les
poireaux, la menthe, la bette à cardes, et les endives. Vous pouvez également manger les feuilles de nombreuses plantes que vous cultivez peut être pour d'autres propos. Par exemple les betteraves, le céleri, l'okra, les navets, les choux fleurs, la papaye, les poivrons, le taro et les patates douces ont toutes des feuilles que l'on peut manger.

 

La vitamine C, un élément nutritif que l'on trouve dans de nombreux fruits et légumes, aide votre corps à utiliser le fer. Alors si vous êtes anémié vous devriez aussi essayer de manger des aliments qui contiennent beaucoup de vitamine C. Il y a de la vitamine C dans les oranges, les goyaves, les kiwis, les citrons verts, les mangues, les papayes, le melon, les poivres verts et les tomates. Les légumes à feuilles vert foncé ont aussi beaucoup de vitamine C. Alors mangez des aliments riches en fer en même temps que des aliments qui contiennent une grosse quantité de vitamine C.

 

Evitez de boire du thé en mangeant. Des études ont prouvé que si vous prenez du thé avec les repas, votre corps n'absorbera pas bien le fer. Les femmes et les enfants devraient bien faire attention à cela.

 

Et faites attention de ne pas faire cuire les feuilles vertes trop longtemps. Plus on les fait cuire, plus on perd de vitamines et de minéraux dans l'eau de cuisson et la vapeur.

 

La cuisson détruit aussi la plus grande partie des vitamines C dans les aliments. L'une des meilleures façons de faire cuire les feuilles vertes et les légumes sans perdre trop de vitamines et de minéraux est la cuisine à la vapeur. Mettez juste assez d'eau pour couvrir le fond de la marmite, mettez vos légumes et faites bouillir. Utilisez un couvert pour empêcher la vapeur riche en éléments nutritifs de s'échapper. C'est mieux de faire la cuisine dans des marmites en fer car de petites quantités de fer qui se détachent de la marmite chauffée ira dans la nourriture. Vous pouvez récupérer l'eau de cuisson des légumes et des feuilles comestibles pour les utiliser dans des bouillons, des soupes ou toute autre nourriture qui exige de l'eau.

 

Pour prévenir l'anémie chez vos enfants, donnez leur le plus tôt possible une alimentation saine. Les enfants ont besoin d'autres aliments à part de lait maternel quand ils atteignent 6 mois. Mais les très jeunes enfants peuvent trouver de nombreux fruits, légumes et feuilles vertes durs à mâcher. Si vous écrasez ou pilez les aliments, les enfants les mangeront plus facilement. A mesure que vos enfants grandissent, continuez de leur donner des aliments riches en fer et en protéines.

 

L'anémie grave

 

Pour les cas d'anémie grave, le fer contenu dans la nourriture ne guérira pas la maladie. Si vous avez le visage ou les pieds gonflés, un rythme cardiaque rapide, votre anémie est grave et il faudra prendre du fer sous forme de comprimés. Allez voir un agent de santé, ou demandez s'il existe quelque part un endroit où vous pouvez trouver des comprimés de fer. Les comprimés de fer coûtent cher et ne sont pas faciles à trouver, alors il vaut mieux bien se nourrir pour prévenir l'anémie au départ.

 

Les femmes et l'anémie

 

Les femmes, tout particulièrement, ont besoin d'une alimentation saine pour prévenir l'anémie. Dans certaines sociétés, les femmes n'ont pas le droit de manger avant que les autres membres de la famille n'aient fini. Ou encore, elles n'ont pas le droit de consommer certains aliments, pas du tout ou à des moments précis.

La nourriture qui reste quand les autres ont fini de manger, ou les aliments que les femmes peuvent manger peuvent ne pas contenir assez de fer et de protéines pour les garder en bonne santé.

 

La grossesse peut aussi faire en sorte qu'une femme se sente faible, surtout si elle ne mange pas d'aliments contenant assez de fer et de protéines. Une mère doit avoir le sang sain pour que l'enfant qui grandit en elle soit sain lui aussi. Elle perdra du sang durant l'accouchement, et si elle n'a pas assez de temps pour récupérer ses forces et à emmagasiner du fer dans son corps, elle peut faire de l'anémie. Si une femme laisse deux ans ou plus entre les grossesses, son corps aura assez de temps pour remplacer le fer perdu. Une femme anémiée à cause de grossesses trop rapprochées peut faire une fausse couche ou une hémorragie après l'accouchement.

Assurez vous que votre famille mange des aliments contenant beaucoup de fer et des protéines pour prévenir l'anémie, la maladie du sang faible.

 

Remarques

 

Si votre médecin vous prescrit des comprimés de fer parce que avez de l'anémie, demandez des comprimés qui contiennent aussi de la vitamine C et de l'acide folique. Prenez les comprimés pendant ou après les repas. Si vous les avalez l'estomac vide, vous pouvez vous sentir mal. Ne donnez pas directement des comprimés de fer aux enfants de moins de trois ans. Vous pouvez écraser finement une partie du comprimé et le mélanger avec leur nourriture. Vous devriez aussi faire attention de ne pas absorber trop de fer, surtout avec les comprimés, parce qu'absorber plus qu'il n'en faut peut aussi faire du mal à votre corps.

 

Les enfants comme les adultes peuvent avoir une anémie grave s'ils ont des ankylostomes, le paludisme, la diarrhée chronique ou la dysenterie. Alors la prévention de ces autres maladies est importante si vous voulez prévenir l'anémie. Les ankylostomes se transmettent souvent d'une personne à une autre par des selles infectées. Si une personne qui souffre d'ankylostomes déféque en plein air, les oeufs d'ankylostomes vont aller dans le sol.

Si une autre personne marche pieds nus sur ce même sol, ou a un contact quelconque avec la poussière contaminée, les ankylostomes peuvent pénétrer dans le corps par la peau. Pour éviter d'attraper des ankylostomes, mettez des chaussures et servez vous d'une latrine. S'il n'y a pas de larbin, creusez un trou pour faire une latrine. Faites bien attention de recouvrir les matières fécales avec de la terre, après. Le paludisme est plus difficile à éviter que les ankylostomes.

 

Dans de nombreux pays tropicaux, les moustiques apportent le paludisme. Si vous êtes mordu par un insecte infecté, vous pouvez attraper le paludisme. L'anémie est un symptôme possible du paludisme. Le paludisme, la diarrhée et la dysenterie doivent être traités séparément avant de traiter l'anémie qui en résulte. Demandez les conseils d'un médecin ou d'un agent de santé. Un autre type d'anémie lié aux carences en fer est appelé anémie mégaloblastique. Vous pouvez souffrir de cette forme d'anémie lorsque vous n'avez pas assez d'acide folique dans le sang. Vous pouvez mourir d'anémie mégaloblastique si vous ne la traitez pas.

 

Certains symptômes sont les mêmes que ceux de l'anémie due aux carences en fer. Vous vous sentez fatigué et faible, avec des maux de tête, un rythme cardiaque accéléré, le souffle court. Vous trouverez peut être aussi que vous avez mal à la langue et la diarrhée, et vous oubliez des choses ou devenez irritable. Vous pouvez perdre l'appétit et aussi perdre du poids. Encore une fois, mangez des légumes à feuilles vertes frais et non cuits et beaucoup d'autres légumes pour éviter les carences en acide folique. Certains enfants naissent avec un type d'anémie héréditaire appelée anémie à hématies falciformes. Un enfant peut paraître normal pendant 6 mois, puis les signes commencent à apparaître.

 

Mis à part le fait de manger de la poussière, de se sentir faible, fatigué ou étourdi, vous pouvez remarquer que votre enfant a souvent la fièvre, pleure beaucoup et a un gros ventre avec le sommet dur. Regardez si votre enfant a les blancs des yeux jaunis et des bosses osseuses sur la tête vers l'âge de deux ans. Un enfant anémié peut aussi grandir très lentement. Si vous remarquez l'un de ces symptômes chez vos enfants, amenez les chez un agent de santé et faites faire un test d'anémie. Le paludisme ou d'autres infections peuvent déboucher sur une crise d'anémie à hématies falciformes. Votre enfant peut avoir beaucoup de fièvre, de fortes douleurs ou des enflures aux bras, aux jambes, aux pieds et au ventre. Votre enfant peut en mourir. Si vous voyez l'un de ces symptômes, amenez votre enfant au dispensaire le plus vite possible.

 

On ne peut ni prévenir ni traiter l'anémie à hématies falciformes avec des aliments riches en fer ou des comprimés de fer, mais vous pouvez prévenir une attaque d'anémie à hématies falciformes. Protégez vos enfants du paludisme et des autres maladies infectieuses. Donnez leur toujours une bonne alimentation. Gardez les enfants au chaud la nuit à l'aide d'une couverture si c'est nécessaire. Si possible, utilisez un matelas en mousse pour qu'ils ne se couchent pas directement sur le sol froid. Amenez un enfant qui a eu une anémie à hématies falciformes en visite chez le médecin ou l'agent de santé tous les mois pour subir des examens et avoir des médicaments.

Source : Radio Rurales Internationales

********************************************

Sources d'information:

Manual: Anaemia and women's health (Kit, 14 pages). CHETNA, 2nd Floor, Drive in Cinema Building, Ahmedabad, India 380 054.

"Tea drinking may cause anemia in infants" dans LIFE newsletter, Vol. 18, No.6., décembre 1985/janvier 1986. League for International Food Education, Washington, DC, USA.

Where There is No Doctor: A Village Health Care Handbook (là où il n'y a pas de docteur), David Werner, Carol Thuman and Jane Maxwell, 1992. Publié en anglais, français et espagnol et plusieurs autres langues par the Hesperian Foundation, P.O. Box 1692, Palo Alto, California, 94302, USA.

Caring for Ourselves: A health handbook for Pacific women, Vanessa Griffin, University of South Pacific, 1983. Fiji Times and Herald Limited, Suva, Fiji.

The Complete Canadian Health Guide, June Engel, 1993. Key Porter Books Ltd., Toronto, Canada.

Nutrition for Developing Countries, Felicity Savage King and Ann Burgess, 1992, 2ème édition. Educational Low Priced Books Scheme avec Oxford University Press, Walton Street, Oxford, OX2 6DP, Great Britain.

 

Remerciements:

 

Ce texte a été écrit et recherché par Belinda Bruce, Rédactrice, Toronto, Canada.Il a été revu et corrigé par Hélène Delisle, Département de nutrition, Université de Montréal, Montréal, Canada, et par le Dr. Stanley Zlotkin, Université de Toronto, Faculté de Médicine, Division de gastroenterologie et de nutrition, Toronto, Canada.

La production de ce texte a été possible grâce au généreux soutien financier de Nancy's Very Own Foundation, Toronto, Canada.

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article