Chocolat

Publié le par Nidal NIDAL

Chocolat et santé : bon pour le cœur ?

Que les gourmands se rassurent, le chocolat ne se contente pas d'apaiser nos peines de cœur, il le protège également des maladies cardiovasculaires.

 

Le cacao est riche en polyphénols, des molécules qui protègent des maladies cardiovasculaires. Photo © Getty Images
Quel est le point commun entre un verre de vin, une assiette de brocolis, une tasse de thé, une botte d'oignons, et une tablette de chocolat ? C'est que tous ces aliments contiennent des molécules chimiques appelées polyphénols végétaux.
Et si ces molécules nous intéressent, c'est parce que de nombreuses études ont montré qu'elles protègent des maladies cardiovasculaires et même de certains cancers. On les retrouve d'ailleurs dans le fameux régime méditerranéen dont les bienfaits ne sont plus à démontrer.
Le chocolat au lait n'est pas aussi bénéfique que le noir
Quant au cacao contenu dans le chocolat, il serait d'autant plus intéressant qu'il contient un grand nombre de polyphénols. Une tasse de chocolat est par exemple plus riche en polyphénols qu'une tasse de thé ou qu'un verre de vin. Qui plus est, ils passent rapidement dans le sang et sont donc bien assimilés.
Quelles sont les boissons riches en polyphénols ?
Boisson
Polyphénols (mg / tasse)
Chocolat
611
Vin rouge
340
Thé vert
165
Thé noir
124
Sachez toutefois, que les choses sont différentes dès lors que le chocolat contient aussi du lait. Une expérience a en effet comparé les taux en polyphénols dans le sang de deux groupes de personnes. Le premier ayant mangé du chocolat noir, le second du chocolat au lait. Résultat, ces derniers montraient des quantités en polyphénols plus basses, suggérant aux chercheurs de l'étude que lorsque le chocolat est associé au lait, il perd ses propriétés.
Du chocolat à volonté ?
Le polyphénol contenu dans les fèves de cacao, appelé flavonoïde a des propriétés anti-oxydantes, c'est-à-dire qu'il diminue l'oxydation du LDL cholestérol (mauvais cholestérol). Résultat, le taux de LDL cholestérol baisse, donc le risque de maladies cardiovasculaires aussi.
Alors, cela veut dire que l'on peut manger du chocolat à volonté ? Non, bien sûr. Si vous vous gavez de chocolat tout la journée, autant dire que les effets néfastes dus au sucre et aux matières grasses, annuleront les vertus qui viennent d'être décrites. Le chocolat n'est ni un médicament, ni une potion magique !
Il semblerait en outre, qu'une consommation modérée et régulière soit préférable à une consommation occasionnelle. En effet, si les polyphénols sont rapidement assimilés, ils sont également rapidement éliminés. Ainsi, au bout de six heures, ils ont disparu de la circulation.
Conclusion, l'efficacité anti-oxydante serait meilleure chez les consommateurs réguliers, mais modérés.
"2 cuillères à café de chocolat noir quotidiennement"
Les phénols végétaux qui se trouvent dans le chocolat auraient selon plusieurs études les mêmes propriétés que l'aspirine. Comme elle, ils seraient capables de réduire la tendance du sang à coaguler (à former des caillots sanguins). Ainsi ils amélioreraient la circulation et la fluidité du sang, et diminueraient ainsi les risques d'athérosclérose (artères bouchées).
Selon la dernière étude* publiée à ce sujet "quelques carrés de chocolat noir quotidiennement ont les mêmes effets que l'aspirine pour réduire la coagulation sanguine et diminuer les risques de blocage des artères responsables de nombreuses crises cardiaques". A condition toutefois, de le consommer avec modération.
De plus, le chocolat noir qui contient 70% de cacao et qui est donc plus riche en phénols est préférable aux autres chocolats. Mieux, l'auteur de cette étude indique que "la médecine pourrait recommander deux cuillères à café quotidiennement de chocolat noir sous sa forme la plus pure, fait d'extraits secs de fèves de cacao".
Sachez enfin que si vous avez du cholestérol, il faut éviter le chocolat. S'il contient des acides gras mono-insaturés, il est aussi riche en graisses saturées, mauvaises pour le cholestérol.
Conclusion, le chocolat n'est ni tout à fait noir, ni tout à fait blanc !
* Présentée à la conférence annuelle de l'American Heart Association à Chicago, au mois de novembre 2006.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Abdelhalim 27/12/2007 20:53

un grand merci pour le créateur de ce site. il est magnifique.chapeau