Une "Marche verte" symbolique associative sillonne les rues d'Errachidia

Publié le par MAP

Errachidia, 15/11/10- Une "Marche verte" symbolique a été organisée, ce weekend à Errachidia, par plusieurs potentialités associatives, venues de différentes provinces du Royaume, à l'initiative de l'association de Tafilalet.

Les participants à cette marche, dont des membres venus de Laâyoune et de Goulmim, ont scandé des slogans dénonçant les multiples provocations des séparatistes du Polisario et appelé l'Algérie à mettre fin à son inutile stratagème visant la déstabilisation du Maroc.

"Nous appelons Alger à renouer avec l'esprit de l'Union maghrébine et de la lutte nationale contre l'occupant, en arrêtant de soutenir cette entité factice et en libérant les Marocains séquestrés à Tindouf", a déclaré un acteur associatif en provenance de Goulmim.

La marche a été aussi une occasion pour réitérer l'appel du Maroc, avec toutes ses composantes, de libérer Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, détenu par le Polisario et les services de renseignements algériens, pour avoir déclaré son adoption du plan d'autonomie proposé par le Maroc.

Par ailleurs, des slogans ont été scandés dénonçant les prétentions criminelles et propagandistes des fomenteurs des événements de Laâyoune.

Dans ce cadre, les participants à cette manifestation ont récité la Fatiha pour se recueillir sur les âmes des martyrs du devoir patriotique à Laâyoune.

"Cette marche symbolique permet de renouveler l'esprit de la Marche verte et d'apprendre aux jeunes générations comment leurs pères ont libéré leur territoire occupé", a déclaré de son côté Ali Limami, président de l'association Tafilalet.

Pour mettre en lumière les dimensions historiques et politiques de la Marche verte, les organisateurs ont prévu une conférence à laquelle ont assisté beaucoup de jeunes, qui ont appris à cette occasion les dimensions nationale et internationale de cet événement historique saillant.


(MAP) Maghreb Arabe Presse

Publié dans Actualité

Commenter cet article